1954AdeMun1a.jpg
Avant : Un lieu historiquement cultivé

Le projet du Jardin valorise un lieu emblématique et patrimonial de Saint-Nazaire et poursuit l’écriture d’une histoire marquée par la création.

L’Immeuble situé au 36 avenue Albert de Mun, riche de son histoire et de son patrimoine, est dédié à la création depuis sa construction, et plus particulièrement au meuble design (Maison Herveau). Bâti en 1954 à l’aide de l’indemnité de dommages de guerre allouée par l’Etat, ce bâtiment représente une architecture typique de la ville en cette période de reconstruction. L’immeuble a été pensé autour d’un espace d’habitation, d’ateliers de fabrication et d’un magasin dédié à la création de mobilier contemporain. L’entreprise Herveau a occupé les locaux jusqu’en 1984. 

Aujourd'hui : Un lieu avec différentes parcelles

Le lieu rassemble et fédère :

  • un jardin public autour d’un café/cantine (avec espace intérieur et terrasse/jardin extérieur), de deux boutiques, et d’une programmation régulière d’événements, d’ateliers, de rencontres…

  • un jardin privé, regroupant des entrepreneurs, pour une synergie collective créative

FACADE.jpg

Jardin privé 

Bureaux d'indépendants

Jardin public

Boutiques 

Jardin privé 

Bureaux d'indépendants

Jardin public

Galerie, restaurant, accès jardin

Visite du 31 Juillet 2020

          Le jardinier et la plante ne sont pas des amants isolés dans le paysage. La terre qui les porte grouille de vie. La connaissance de la multiplicité du vivant permet de jardiner en harmonie avec la nature, où que l’on soit sur la planète. 

Peut-on prélever sans appauvrir, consommer sans dégrader, produire sans épuiser, vivre sans détruire ? Dans sa pratique le jardin répond à ces questions en observant, justement, une stratégie de précaution. 

Existe-t-il, à l’échelle planétaire, des actions comparables à celles qu’engage le jardinier dans son jardin ? Peut-on déplacer le vocabulaire du jardin ordinairement associé aux espaces réduits et clos, vers un espace apparemment immense et ouvert ? 

                                                                                                                           Gilles Clément – Le jardin planétaire, réconcilier l’homme et la nature, 1999. 

,,